Gorgone ou rasta?

Reprise un peu tardive à l’académie. J’espérais ne pas avoir perdu la main…

En tout cas, j’ai le sentiment d’être un peu moins perfectionniste et de laisser parler un peu plus la matière.

Le plus compliqué est de s’arrêter à temps; se dire, à un certain moment, que c’est fini, qu’il ne faut plus toucher.

A ce stade, je touche plus!

 

Mise en forme

Compliqué, compliqué, compliqué! Il reste encore beaucoup de boulot. Les proportions ne sont toujours pas bonnes. L’ensemble n’est pas assez élancé, la cage thoracique est trop volumineuse, les hanches trop masculines, les fesses aussi. Bref, même si ça a beaucoup changé depuis la dernière version, ça manque toujours de grâce, d’élégance… y’a du boulot! :-)

Buste

Revoilà une échelle plus grande, plus agréable à modeler… en pleines mains. Du coup, il faut travailler en creux et donc renforcer par l’intérieur avec des nervures et des arcs. Comme dans l’architecture gothique quoi (sans prétention ;) On voit pas la structure interne alvéolée, mais promis, prochaine fois, je prends une photo vue du dessus.